La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin n'est pas ouvert le dimanche 04 42 91 43 59
logo Biocoop
Biocoop Sainte-Victoire

Semaine : les femmes à l'honneur

Semaine : les femmes à l'honneur

À partir du 07/03/2022

(Semaine La Féminité à l'honneur : Interviews de nos productrices locales)

Première interview que l'équipe a recueillie et souhaite vous faire partager :

Caroline Louis, Le pain de Kawô, Bouc-Bel-Air

Vous retrouvez ses petits pains toutes les semaines à la Biocoop Sainte-Victoire.
 

(Semaine La Féminité à l'honneur : Interviews de nos productrices locales)

Première interview que l'équipe a recueillie et souhaite vous faire partager : Caroline Louis, Le pain de Kawô. 

Vous retrouvez ses petits pains toutes les semaines à la Biocoop Sainte-Victoire


1) Présente-toi et ton parcours
Je suis Caroline LOUIS, citoyenne de Bouc bel air, petit village Provençal ou je vis maintenant depuis bientôt 10 ans. J’ai grandi en Guadeloupe où mes parents vivent toujours, puis je suis venue faire mes études en métropole. 2 ans à Lyon, 2 ans à Lille puis je m’en vais en Italie pendant environ 2 ans pour une expérience réjouissante. J’adore ce pays, sa langue, sa culture, et sa gastronomie si juste et si gourmande…
Et puis je rentre en France car j’ai rencontré l’homme de ma vie qui deviendra mon mari, et je retourne à Lyon où je trouve un travail d’assistante commerciale dans une boite de tissus d’ameublement magnifiques…
Mes enfants naissent et quelques années après nous partons pour une nouvelle aventure à New York, où mon mari a été muté pour son travail. C’est une sacrée expérience.
De retour en France nous choisissons de venir vivre en Provence car il y fait bon vivre et nous avons besoin de retrouver les plaisirs simples et authentiques. Pour nous, et nos enfants surtout.
Après avoir travaillé pour une société italienne de packaging cosmétique, je me reconvertis et je crée KAWÔ. C’est après m’être formée auprès de 2 femmes entières et passionnées que je décide de me lancer à mon tour et je me mets à fabriquer du pain, du pain au levain libre de gluten, au Sarrazin, au riz, à la châtaigne, au quinoa…. Et je pétris pour le plaisir et pour la vie…!
2) C’est quoi pour toi être féministe ?
Pour moi être féministe c’est croire en notre différence, notre sensibilité particulière, notre force sacrée, notre pouvoir de résilience. C’est défendre avec mes mots ce qui me semble injuste. C’est trouver ma place, c’est apprendre à mes enfants le respect, c’est leur montrer que les théories misogynes sont vaines et sans intérêts.
3) As-tu rencontré des difficultés durant ton parcours parce que tu es une femme ?
Durant mon parcours j’ai pu constater des différences de traitement pour la place que l’on occupe au sein d’une entreprise, le salaire est plus bas que les hommes en général. Je dirais qu’en tant que femme, il est difficile, et en premier lieu pour soi-même, de se sentir légitime. Mais il est vrai que j’essaie de ne pas situer notre égalité homme femme dans un combat. J’essaie…
Le fait d’avoir eu une fille et un garçon m’aide beaucoup. Mes enfants m’apprennent énormément, et j’aime construire avec eux. J’aime leur montrer que tout est possible, et avec mon entreprise aujourd’hui c’est un pari réussi. J’espère que cela les aidera pour leurs futurs projets.
4) As-tu un conseil à donner aux autres femmes qui souhaitent entreprendre ?
Aujourd’hui j’aimerais dire aux entrepreneuses : osez ! "Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire", (Walt Disney), c’est ma devise fétiche… C’est un mantra qui fonctionne ! Nous pouvons nous faire confiance, nous sommes riches de tant de choses…. Il n’y a plus qu’à tirer le fil d’or de notre pelote…. Et nous pouvons fabriquer des trésors j’en suis convaincue….
Merci Caroline pour ce partage et cet échange. Et merci de tes sourires à chacune de tes visites...et bien sur de tes délicieux petits pains qui respirent tout ça !!!!

Retour