La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin n'est pas ouvert le dimanche 04 42 91 43 59
logo Biocoop
Biocoop Sainte-Victoire

Notre newsletter de mai est disponible ! C'est par là !!!

Notre newsletter de mai est disponible ! C'est par là !!!

À partir du 04/05/2021

Infos, produits, producteurs, équipe, clients, projets militants, évènements et acteurs locaux...vous saurez tout en lisant notre petite missive ! Concoctée rien que pour vous à plusieurs mains par toute l'équipe de la BIOCOOP Sainte-Victoire. Bonne lecture à tous.

Newsletter de mai...

faisons comme il nous plaît !!! 

Bonjour à vous tous, Biocoopines, Biocoopains, client d'un jour, client de toujours, amis, famille, enfants... vous qui lisez cette petite missive qui devient maintenant presque une habitude depuis février ! Une fois par mois, on encombre vos boîtes mail (vous avez le droit de vous désabonner... mais ce serait dommage !) pour vous donner des nouvelles des projets, du magasin, de notre équipe, des évènements locaux, des nouveaux produits, de petites recettes... et plein d'autres choses encore !!! Bref, cette petite lettre est un moyen de condenser tout ce que nous n'avons pas toujours l'occasion de vous dire en magasin car sinon vos courses dureraient beaucoup trop longtemps !!!

Nous sommes ravis de vous écrire et de savoir que beaucoup d'entre vous sont heureux de nous lire ! Alors merci de nous le dire, parce que ça nous fait plaisir de vous l'entendre dire, et merci de nous faire part des sujets que vous avez envie que l'on aborde ici, car vous aussi avez votre mot à dire, sans vous, tout cela n'existerait pas ! N'hésitez donc pas à nous envoyer un mail sur l'adresse suivante : biocoopsaintevictoire@orange.fr. On se fera un plaisir de vous répondre, d'orienter notre prochaine newsletter vers les sujets qui vous intéressent, qui vous questionnent ou qui vous passionnent.

Notre but n'est pas de parler de choses qui ne vous intéressent pas, bien au contraire, notre but est d'être en lien avec tous les acteurs de cette incroyable aventure : magasin, équipes, clients, producteurs, coopérative BIOCOOP, fournisseurs, associations locales, étudiants, stagiaires, écoles et politiques locaux...l'Economie Sociale et Solidaire c'est aussi cela, inclure tout les acteurs et faire naître des projets, riches de sens et de valeur, dans l'équité et la coopération. Alors, merci d'être à nos côtés depuis déjà 6 ans ! 


Développer le zéro-déchet : 

un geste écolo quotidien, ça vous dit ? 

L'idée d'Amélie, au rayon vrac

                                                         

Le projet 

Nous avons constaté une forte consommation de sachets kraft au VRAC (environ 1500 / 2000 par semaine). Suivant l’exemple de la BIOCOOP Saint-Savournin, nous avons décidé de lancer un système de don / troc de bocaux en verre REUTILISABLES ! 

Pourquoi ? 

·      C’est écologique 😊 : des bocaux gratuits en libre-service permettraient de réduire les déchets papier et donc, l’impact environnemental qui peut (encore) subsister, même en consommant en vrac !

·      C’est économique 😊 : vous avez oublié votre bocal ? Il vous en manque un ou deux ? Servez-vous gratuitement d’un des bocaux nettoyé et désinfecté par nos soins, c’est aussi simple ! 

·      Citoyen : cette initiative permet une meilleure accessibilité aux produits en VRAC et donc, une sensibilisation croissante au zéro-déchet et à la consommation responsable !

·      C’est pratique : vous avez des bocaux vides dont vous ne vous servez pas ? Vous venez faire vos courses ? Faites donc d’une pierre deux coups ! Déposez vos bocaux en faisant vos courses au lieu d’aller les recycler 😊 C’est aussi pratique pour la conservation de vos céréales, biscuits, épices etc…

    Une 2de vie pour vos bocaux !

                                                         

Comment ça se passe, concrètement ? 

Apportez vos bocaux vides et propres en surface. Nous les nettoyons de nouveau en profondeur, les désinfectons, faisons la tare et les mettons en libre-service. Ça y est, vous pouvez récupérer votre bocal et vous servir au rayon VRAC ! 

Où déposer/où récupérer mes bocaux ? Entre le rayon fruits et légumes et le rayon VRAC vous trouverez 2 caisses, l’une pour le dépôt de vos bocaux « sales », l’autre pour la récupération des bocaux propres.


Cette idée vous plaît ? Vous souhaitez jouer le jeu ? Venez accompagnés de vos bocaux lors de votre prochaine visite en magasin !! Merci à tous !!!

    Amélie, rayon Vrac            


Le mot de Sylvie et Julien : bravo à Amélie pour ce projet courageux et ambitieux, car au delà de l'intérêt qu'il représente pour notre planète, nous pouvons vous dire que le magasin est devenu une véritable usine à bocaux depuis quelques semaines et que cela prend du temps et beaucoup d'énergie! Bravo aussi à tous les membres de l'équipe qui aident Amélie dans ce projet de recyclage de bocaux, nous avons vraiment une super team BIOCOOP Sainte-Victoire, engagée pour le zéro déchet !


La recette d'Yves Bayard

Monsieur Yves Bayard a pris l'habitude de nous faire partager par mail les recettes qu'il confectionne chez lui, avec les produits qu'il trouve dans notre magasin ! 

C'est avec plaisir que nous pouvons vous partager l'une d'entre elles, reçue ce mois-ci... avec son accord bien sur :-)

Yves nous dit : " Voilà un délice de carottes, petits pois, haricots verts, oignons, cébettes, le tout cuit à la vapeur 10 min, puis revenus à l'huile d'olive bio et locale du Cengle et déglaçés à la crème fraiche. Un peu de sel, un peu de poivre du moulin et c'est parti ! Bon appétit à tous ! "    


Du renfort à la BIOCOOP... bienvenue à Camille et Chloé !

Vous avez sûrement remarqué deux nouvelles visages au magasin... eh oui, ce sont Camille et Chloé, qui sont venues enrichir notre collectif pour 3 mois, pour apporter un peu de soutien à toute l'équipe en place en cette année intense que nous traversons.

On ne va pas se plaindre, on travaille, mais on souhaite conserver un cadre et un rythme de travail agréable, qui permettre à chacun de bien vivre son poste, de prendre le temps d'être présents pour vous, de ne pas fatiguer, de ne pas se blesser aussi. 

Alors merci à Camille et Chloé qui ont accepté cette courte mission et qui nous apportent force et dynamisme chaque jour !

Bienvenue à toutes les deux ! 

Girl power !!!


LA PAUSE NATURO by Vanessa, naturopathe

Chaque mois, Vanessa vous propose un moment d'échange autour de votre santé et de votre bien-être. Chaque mois, un nouveau thème ! 

Rendez-vous : chaque vendredi de 17h à 17h30 ou chaque samedi de 10h à 10h30. 

Sur simple inscription gratuite en magasin, ça se passe dans notre salle d'ateliers au 1er étage du magasin. 

Le thème en mai : LES ALGUES, UN CONCENTRE DE VITALITE 

Pour suivre Vanessa Dompé en ligne : 

Facebook Vanessa Dompe 

Instagram Vanessa Dompe


Parole libre : la parole est donnée à Pierre, 

du rayon Fruits & Légumes

Petite réflexion et appel au rayon Fruits & Légumes (entre nous, on dit FEL !)

En tant que vendeurs fruits et légumes, rayon situé à l’entrée du magasin, nous sommes en première ligne de l’accueil clientèle. Au contact des gens, nous échangeons bien volontiers avec ceux qui le veulent. Que ce soit pour un conseil, une information, ou quelquefois seulement pour un moment de partage, nous sommes présents et essayons au maximum de prendre le temps pour le faire, d’autant plus en ces temps d’isolement.

Dernièrement, nous avons pu constater que certaines remarques revenaient assez régulièrement. Des phrases telles que « Ha, tout avait plus de goût avant… Quand je mangeais les légumes du potager de ma grand-mère, c’était autre chose », ou plus particulièrement le mois dernier « Des fraises en avril ? Mais les fraises c’est en juin normalement, c’était en juin quand j’étais petit ! Elles ne peuvent pas être bonnes ou alors sont cultivées sous serre en Espagne ». Ces remarques sont plus ou moins véridiques, mais il faut les remettre en perspective. Une production potagère particulière et une autre destinée à la vente sont deux choses distinctes, il n’y a ni la même sélection ni le même "amour" donné à la plante. En effet, lorsque l’on cultive son propre potager et pour soi-même, on peut apporter l’attention nécessaire, voire parfaite, à la bonne croissance de la plante. En tout cas, celle que l’on veut lui apporter. Ce qui est moins le cas lorsque c’est tout un champ que l’on cultive et encore moins lorsque ce sont plusieurs parcelles. Cela explique peut être le fait que les légumes achetés auront la plupart du temps moins de goût que ceux que l’on fait pousser soi-même. Ca et le fait que nos palais sont de plus en plus "dégradés" par notre hygiène de vie compliquée et nos excès plutôt récurrents. 

Pour ce qui est des fraises en avril, il est vrai que ce n’était pas le cas avant, mais tout a changé depuis 50 ans, tout a évolué. De nouvelles variétés ont été créées  par sélection et croisement d’anciennes. Les techniques agricoles ont évolué aussi, permettant un gain de temps et de rendement. Mais il ne faut pas oublier également, et je pense que c’est le point le plus important, que le réchauffement climatique existe bel et bien, qu’il est de plus en plus tangible et remarquable. Alors forcément que les saisons se décalent, la saisonnalité des produits aussi, rien d’étonnant à cela finalement ! J’en profite d’ailleurs pour faire un aparté sur une phrase qui m’a elle aussi marqué : « Quand la température de notre corps monte de quelques degrés, nous avons de la fièvre. Quand on dépasse les 41, nous mourrons ». Si l’on fait la comparaison avec notre planète, qui est un organisme vivant, on peut se rendre compte que la situation semble périlleuse. La crise sanitaire actuelle nous le fait parfois oublier, car on ne parle et ne vit plus que ça. Pourtant à l’heure où j’écris cet article, et selon les sources officielles, qui ont leur véracité propre, nous en sommes à 147 millions de cas pour 3,11 millions de décès. Ce qui veut dire que cela touche moins de 0,02% de la population mondiale, avec un taux de mortalité de 0,02%. Donc que l’on est à 0,0004% de mortalité dans le monde. Ce chiffre est énorme et alarmant il est vrai, car 3,11 millions de morts c’est beaucoup et je ne cherche en rien à minimiser tout cela, mais si notre planète "meurt" d’avoir trop chaud, ce sera malheureusement en milliards et non plus en millions que se compteront les décès. Il est donc grand temps de réfléchir, prendre conscience, et de remettre en perspective les informations que l’on nous montre. En tout cas de ne pas oublier que même si la Covid est bien présente, il ne faudrait pas non plus mettre de côté tous les autres problèmes, d’autant plus ceux dont on parle depuis plusieurs décennies et qui s’aggravent de jour en jour.

Heureusement, certains s’organisent et essayent de changer les choses, à tous les niveaux. Je dirais même que chacun à son niveau peut les changer, que chaque goutte est importante pour faire pencher la balance. Je voudrais ici vous donner l’exemple de Maximin, un de nos producteurs locaux à Rousset. Celui-ci est un bel exemple de respect de la nature et de ses lois, mais aussi de la philosophie bio telle que nous la défendons. En effet, certains produits, sous la pression de quelques lobbies agroalimentaires, sont autorisés dans le bio, alors que cela est un non sens puisque nocifs pour la nature et l’écosystème. Maximin a donc choisi de ne pas utiliser ces produits là, et à la place d’installer des colonies d’insectes qui rempliront le rôle de ceux-ci. Cela a un coût certes, puisqu’il estime à 15% la perte de rendement due à ces mêmes insectes, mais ses produits sont 100% "propres", et sa culture n’abîme pas le sol qui la nourrit. Cela fait, avec la sélection drastique qu’il effectue directement dans le champ, que ses produits sont plus respectueux de l’environnement et forcément plus goûteux aussi.

Mais il n’est pas le seul à travailler avec cet amour de la production et une exigence qualitative élevée. La plupart de nos producteurs locaux le font aussi. Et j’aimerais vous parler maintenant de Sylvain Erhardt à Senas, et plus particulièrement de ses fameuses fraises. Sylvain a toujours travaillé la terre, il a toujours baigné dedans depuis son enfance. D’abord dans le melon, puis l’asperge, il s’est mis il y a quelques temps à la fraise. Il cultive et nous livre maintenant les trois. Nous avons eu la chance de pouvoir travailler avec lui suite au premier confinement, où ne pouvant plus vendre ses produits aux restaurants étoilés fermés, il a dû se diversifier et s’est donc rapproché de nous. Quelle bonne idée ! Car ses produits sont d’excellente qualité et particulièrement savoureux ! On retrouve là aussi (ou presque) le goût des produits d’avant ou de son potager personnel. Entre Ciflorette, Magnum et Mariguette, trois variétés mises au point il y a moins de dix ans, il nous régale chaque semaine ! Mais ce qui est génial avec lui et les autres, c’est la proximité que l’on a avec eux et leurs demandes de retour sur leurs produits. Nous sommes en échange permanent, par nos retours équipe et clientèle, pour déterminer si telle ou telle récolte était bonne, si telle ou telle variété est appréciée. C’est en échangeant avec lui sur le fait que l'on avait quelques remarques de saisonnalité, que l’on a pu savoir qu’il ne cultive pas ses fraises sous serre, mais sous abri peint en noir pour éviter que la température ne soit trop élevée. Ce sont donc des fraises locales et de saison et qui sont en plus délicieuses. Je pourrais vous parler de chacun de nos producteurs locaux et de leur particularité, car ils en ont tous et sont tous très impliqués, mais ce sera pour une prochaine fois !!!

Voilà, je conclurai donc cet article en disant qu’il est vrai que ce n’est plus comme avant, que nous n’avons peut-être plus la même qualité gustative qu’avant, mais qu’il faut malgré tout saluer et tirer notre chapeau à ces producteurs qui se battent encore. Non pas uniquement pour le profit, mais pour l’amour du bon produit et le respect de notre Terre. Heureusement qu’ils sont là, et j’en profite pour passer un appel à vous qui lisez cela, si vous êtes vous-même producteur en bio, ou que vous en connaissez qui pourraient être intéressés par une collaboration avec nous, n’hésitez pas à nous contacter afin que nous mettions cela en place. Nous sommes toujours avides, comme dans notre magasin en général, de pouvoir vous proposer le maximum de produits locaux moins impactants sur l’environnement. 

Pierre, rayon Fruits & Légumes


Voilà ! C'était la parole donnée à Pierre ! Il est engagé,  hein ! Nous te remercions Pierre pour toutes tes pensées partagées avec sincérité, simplicité et avec ton coeur, mais aussi pour ton implication au quotidien dans le magasin. 

Bravo et merci pour ta bienveillance d'équipe, c'est un plaisir de t'avoir dans notre team BIOCOOP Sainte-Victoire.

#MaVieChezBiocoop #teambiocoop




NOUVEAU AU RAYON LIVRES 

Une maison d'édition de Rousset, découverte grâce à Céline Tillier, auteure de By Simon, un roman tout juste sorti et déjà disponible dans notre magasin ! 

A l'occasion de la sortie du livre de Céline Tillier, By Simon, auteure de Puyloubier (en autres cordes à son arc - lire plus bas), nous avons eu la joie de découvrir RED'Active, une maison d'édition roussétaine ! Quelle surprise, on ne peut pas faire plus local ! Et nous voilà partis dans une nouvelle rencontre, riches d'échanges et de valeurs communes encore une fois. 

Dorénavant, vous retrouverez donc cette nouvelle éditrice RED'Active en rayon de notre magasin, avec des romans écrits par des auteurs locaux. 

Belle découverte à tous ! 

A la découverte du roman de Céline Tillier, BY SIMON

Résumé By Simon

Simon, Luc, Lili, des destins qui se croisent, s’inspirent et s’aspirent. Simon erre dans une quête infinie. Son visage raconte les pays. Son histoire est une blessure, comme une croûte que l’on gratte et qui jamais ne se ferme. Luc ne sera jamais marin, et personne ne l’attendra sur un banc. Il aimerait tracer sa route dans le désert de sa vie avec un ami, un frère. Lili est l’aide-mémoire, le miroir, le souvenir. Sa peau est le cèdre de l’Atlas... Hasard ou déterminisme des rencontres, voyage intérieur, départ pour l’ailleurs... Chacun suit un chemin.

L'écriture est pour Céline Tillier quelque chose de l'ordre de la respiration, une nécessité. Également comédienne, metteuse en scène et animatrice d’atelier d’écriture dans le sud de la France, elle a écrit une pièce de théâtre : Albatros (déposée à la SACD) et de nombreuses nouvelles notamment dans le magazine "Regard peuples et nature". By Simon est son premier roman.

Longue vie à ton roman Céline, bravo et belle route à toi et à lui ! 

Céline vient à votre rencontre au magasin début juin ! 


Séance de dédicace et rencontre   

Samedi 05 juin de 10h à 12h 

à la Biocoop Sainte-Victoire


Focus militant : nous voulons des Coquelicots

Cette année, Biocoop s’est à nouveau engagé aux côtés du mouvement Nous voulons des Coquelicots. 

Leur combat ? La lutte contre les pesticides chimiques de synthèse ! 

On vous en dit plus en vidéoC'est par ici ! 

Et c'est pour ça que vous voyez cette petite cocarde en forme de coquelicot sur nos poitrines en magasin ! 


Côté Rayon Bien-être...

Huile essentielle

Avec l’huile essentielle de cyprès, embrayez sur votre détox de printemps ! 

Retrouvez ce produit bien-être dans votre magasin.

Et ce mois-ci, il est en promo ! 

N'hésitez pas à demander conseil en magasin auprès de notre naturopathe Vanessa, ou bien auprès de Mégane qui s'occupe aussi du rayon cosmétiques et compléments alimentaires. 


En mai, c'est la quinzaine du Commerce Equitable

21ème quinzaine du Commerce Équitable, du 8 au 23 mai 2021

ZOOM sur l’équitable avec ARTISANS DU MONDE, partenaire BIOCOOP.

21 ans d’engagement en faveur d’un monde plus juste, respectueux des femmes, des hommes et de l’environnement, et ça, ça change tout !

Au centre de cette quinzaine de rencontres entre producteurs et consommateurs, l’occasion de parler du commerce équitable : quelles garanties, les liens avec le développement durable, contre les discriminations, qu’est-ce qu’un salaire décent, etc.

Mais cette année encore pas de rencontre directe, Covid oblige, pour eux comme pour nous !

Alors faute de rencontre avec des producteurs, nous prévoyions deux rendez-vous à la BIOCOOP Sainte-Victoire. ARTISANS du MONDE tiendra un stand de vente d’artisanat dans nos locaux : 

Mercredi 19 mai et samedi 22 mai en continu

Découvrez les bijoux en or végétal du Brésil, en ivoire végétal de l’Équateur, des étoles en soie ou coton bio et bien d’autres objets, des arrosoirs et des nichoirs pour oiseaux, des paniers de Madagascar... faites-vous plaisir et venez discuter avec les bénévoles de l’association.


Des nouvelles de l'Atelier Maraîcher, par Julie Levard, 

à Rousset

Nous vous avions parlé en février dans notre 1ère newsletter du crowfunding de Julie Levard, pour son projet d'Atelier Maraîcher à Rousset, dans la zone industrielle. Et bien voilà, le projet est né et nous souhaitons vous en donner des nouvelles ! L'ouverture vient d'avoir lieu, toute fraîche, Julie vous attend ! 

Dans la zone industrielle de Rousset, venez passer du temps au potager pour vous détendre, vous former et partager, avec d’autres, une « pause verte ». Vous découvrirez un lieu récréatif, pédagogique et créateur de liens. 

Plusieurs ateliers vous sont proposés, en plus des ateliers au potager. Atelier Do It Yourself (DIY), atelier bien-être, atelier ruche et bien sûr l'atelier potager. Différents intervenants locaux vous accompagneront et vous guideront dans votre découverte ou votre approfondissement de la discipline choisie. L'occasion de s'évader, de découvrir de nouveaux horizons (et nous en avons bien besoin en ce moment), de se ressourcer avec les mains dans la terre ou la tête dans les étoiles, bref... de vrais moments de partage, à vivre en groupe, avec vos amis, votre famille ou vos collègues. Faites passer le mot, et parlez-en autour de vous, les jeunes projets ont toujours besoin de soutien au départ, et l'enthousiasme et le professionnalisme de Julie et de ses intervenants ne manqueront pas de vous convaincre, nul doute là-dessus ! 

D'ailleurs, notre magasin BIOCOOP Sainte-Victoire est membre de l'Atelier Maraîcher au titre de notre soutien lors du crowfunding de création du projet. Nous ferons très bientôt un atelier avec notre équipe, dont nous vous donnerons des nouvelles, bien sûr, dans une prochaine missive !

Sachez que les ateliers débuteront au mois de mai, dès le lundi 3 mai. Vous trouverez très prochainement, sur le site internet de l'atelier maraîcher https://www.lateliermaraicher.fr/           le planning des ateliers et vous aurez la possibilité de réserver en ligne.

En attendant, vous pouvez découvrir le lieu via une petite vidéo réalisée par Julie, mais le mieux est quand même de vous rendre sur place car les choses ont bien avancé depuis cette vidéo réalisée en février ! 

Belle découverte à tous !


Coordonnées : Julie Levard - L'Atelier Maraîcher - Tel : 06.21.31.09.84


LE DON MILITANT ou l'arrondi en caisse pour la bonne cause

Le Don Militant est l’un des programmes déployés par le fonds de dotation Biocoop. Cette opération a été créée en 2016. Elle illustre l’engagement citoyen de notre enseigne BIOCOOP : le Don Militant propose à nos clients de participer à une opération de solidarité en magasin, tout au long de l’année.

Lors de votre passage en caisse, vous pouvez demander que l'on arrondisse le montant de vos achats à l’euro supérieur,  au bénéfice d’un acteur engagé pour le développement de l’agriculture paysanne.

DEPUIS QUATRE ANS, 250 000 € ONT AINSI ÉTÉ COLLECTÉS.

L’intégralité des dons est reversée aux associations bénéficiaires sans qu’aucun prélèvement de frais ne soit effectué sur les sommes collectées bien entendu. 

Cette année, votre arrondi en caisse de DON MILITANT soutient EMMAUS FRANCE

Les magasins Biocoop ont décidé de soutenir l'association Emmaüs France à partir de septembre 2020, pour une durée d'un an, dans son projet de création de jardins et de fermes bio au sein de ses structures. 

Ce projet est à fort impact social, à savoir le développement d'une alimentation saine, accessible à tous, et l'insertion par l'emploi des personnes en situation d'exclusion (réfugiés, personnes éloignées de l'emploi et personnes précaires sur les territoires). Il permet l'acquisition de nouveaux savoir-faire ainsi que la création d'emplois, de lien social et de convivialité autour de l'alimentation, tout en favorisant la biodiversité.

Grâce à votre soutien, Emmaüs France s'engage dans la transition agricole et alimentaire solidaire. Alors, prêts à arrondir vos achats lors de votre prochain passage en magasin ? Merci par avance à tous pour votre générosité.


Collecte Solidaire : 

la prochaine aura lieu 

le vendredi 04 et le samedi 05 juin 

Grâce à votre générosité, en septembre 2020, 433 produits avaient été récoltés pour l’épicerie solidaire la plus proche de chez nous, et nous avions fait un chèque de 400€ à l’Association Garrigues (Saint-Maximin) qui correspondait à la marge réalisée sur les produits collectés.

Oui, être solidaires - pour une collecte alimentaire - c’est faire en sorte que la collecte ne profite qu’à la cause, donc à l’association, les magasins BIOCOOP ont pour principe de ne pas s’enrichir sur les collectes alimentaires. Ainsi les magasins BIOCOOP s'engagent à reverser la totalité de la marge réalisée sur les produits collectés à l'association bénéficiaire de la collecte. Un engagement solidaire, qui a du sens.

La prochaine collecte aura lieu début juin, impliquant l'équipe du magasin BIOCOOP Sainte-Victoire, mais aussi les bénévoles de l'Association Garrigues, épicerie solidaire itinérante qui sillonne 7 communes de la Provence Verte pour venir en aide alimentaire aux personnes défavorisées orientées par des assistant(e)s socia(les)ux.

L'alimentation de qualité doit être accessible à tous, LA bio aussi !

Merci par avance à vous tous pour votre mobilisation à nos côtés pour que cette collecte soit une réussite, nous n'avons jamais eu autant besoin qu'actuellement d'être solidaires et de soutenir les personnes les plus faibles, fortement impactées par cette crise sanitaire.

Rendez-vousvendredi 04 et samedi 05 juin, de 9h30 à 19h !


Retour